Les livres que je souhaiterais découvrir (mai 2022) : une histoire en Italie, en Ecosse & une biographie inspirante

Photo Brittney Weng
  • Luna, Serena Giuliano
Image : Cultura

Résumé : « Parfois, on pense trouver le soleil en août, mais c’est la lune qu’on trouve en mars. Luna arrive à Naples contre son gré : son père est gravement malade. Rien, ici, ne lui a manqué. Ses repères, ses amies, son amour sont désormais à Milan. Alors pourquoi revenir ? Pourquoi être au chevet de son papa, au passé trouble, et avec lequel elle a coupé les ponts ? Mais Napoli est là, sous ses yeux : ses ruelles animées et sales, ses habitants souriants et intrusifs, sa pizza fritta, délicieuse et tellement grasse, son Vésuve, beau et menaçant… Est-il seulement possible de trouver la paix dans une ville si contrastée ? Mais si ce retour aux sources sonnait finalement l’heure de l’apaisement ? »

J’adore les histoires qui se passent en Italie, et j’aime aussi beaucoup les récit dans lesquels les héroïnes retournent à leurs racines. Ce roman promet d’être émouvant.

  • Scottish Rhapsody, Delinda Dane
Image : Babelio

Résumé : « Le clan des Cameron n’était pas prêt pour l’arrivée d’Erynn Wallace… Erynn Wallace avait depuis longtemps oublié que l’Écosse coulait dans ses veines. Grandir à Londres auprès d’une mère anglaise ne l’a sans doute pas aidée à se souvenir de ses racines… Quand, à la mort de son grand-père, elle revient dans sa ville natale, elle ne pensait pas se sentir aussi dépaysée. Les gens, l’accent, les coutumes… elle a tout oublié. Et ce n’est pas Lachlan Cameron qui risque de la mettre à l’aise… L’héritier du clan des Cameron semble même la traiter avec un dédain particulier. Il ne voit en elle qu’une opportuniste, venue rafler son héritage avant de repartir chez l’ennemi. Que lui importe l’avis de cet inconnu, certes séduisant, mais parfaitement désagréable ? Disons qu’il serait beaucoup plus facile de l’ignorer si, pour préserver le domaine de ses ancêtres, elle n’était pas contrainte de l’épouser… »

Ce roman me parait très intriguant… Et j’en ai entendu beaucoup de bien !

  • Terrible vertu, Ellen Feldman
Image : Fnac

Résumé : « Le devoir d’une femme : regarder le monde bien en face, avec une lueur infernale dans les yeux ; avoir un idéal ; parler et agir en dépit de toutes les conventions. » Telle était la philosophie de Margaret Sanger et telle a été sa vie. Portrait d’une des figures les plus influentes et les plus controversées du XXe siècle, ce roman met en scène cette femme indomptable. Élevée dans un milieu pauvre, par une mère épuisée par treize grossesses, Margaret se fait très jeune le serment de ne jamais subir la vie d’une femme au foyer. Devenue infirmière à une époque où la contraception est illégale, elle décide de se consacrer aux femmes et met sur pied en 1916 la première clinique clandestine de contrôle des naissances. C’est le début d’une vie de luttes enfiévrées qui la conduiront à créer en 1952 le planning familial, avant de militer, par tous les moyens, pour la légalisation de la pilule. Son acharnement la conduira plusieurs fois en prison, elle sera contrainte de fuir les États-Unis pour l’Angleterre et la France, où, là encore, toujours aussi indomptable et provocante, elle poursuivra son inlassable combat pour l’égalité des sexes. »

Je suis très intéressée par la biographie de cette femme, qui a passé toute sa vie à combattre pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Je pense que ce roman doit être super inspirant.

Voilà pour mes envies lecture du moment ! Et vous quelles sont les vôtres ? Des bisous, à bientôt !

La ballade de Willow, Jamie Ford

.

Résumé : « 1934. Depuis qu’il a été abandonné quand il avait 7 ans, William Eng est pensionnaire de la très stricte institution du Sacré-Coeur, à Seattle. Cinq années ont passé, personne n’est venu le chercher. Aucune nouvelle de Liu Song, sa mère. Un jour pourtant, alors qu’il est au cinéma avec les autres garçons de l’orphelinat, il reconnaît le visage de sa mère dans une bande-annonce. Troublé par cette apparition qu’il n’osait plus espérer, William décide de s’enfuir pour retrouver celle qui se nomme désormais Willow Frost… »

Ce récit se situe durant la Grande Dépression, aux Etats Unis, dans la ville de Seattle. On suit le jeune William, un enfant qui vit depuis cinq ans dans un orphelinat, et qui évolue dans l’incompréhension et la tristesse de se retrouver loin de sa mère. Au début du roman, il ignore totalement ce qu’elle est devenue, et même si elle est encore en vie. La vie de William est bouleversée lorsque par hasard, lors d’une rare sortie au cinéma, il voit sur l’écran l’image d’une femme, une célèbre actrice du moment, qui ressemble à s’y méprendre à sa mère, dont il garde l’image dans ses souvenirs…

Ce roman nous permet de mieux comprendre le contexte de la Grande Dépression aux Etats Unis, la détresse des personnes qui se retrouvent démunies du jour au lendemain, sans emploi, sans logement… Dans ce contexte sociétal et historique extrêmement difficile vit donc le jeune William, au sein de l’orphelinat religieux du Sacré Cœur, où il a été placé cinq ans auparavant. William a maintenant douze ans. Il garde des souvenirs tendres de ses premières jeunes années, qu’il a vécues aux côtés de sa mère. Il n’a jamais pu comprendre pourquoi elle l’a abandonné, il n’a aucune informations concernant ce qui s’est passé. Cependant, il retrouve sa trace par hasard. En compagnie de son amie Charlotte, il va tout faire pour la retrouver. Ainsi, ce roman nous permet d’assister à leurs retrouvailles, cinq ans plus tard. La mère de Willow, Liu Song, va pouvoir lui raconter son histoire, les événements qui se sont déroulés avant et après sa naissance. Une histoire difficile, éprouvante, tragique.

Ainsi, le roman alterne entre deux périodes : la période durant laquelle se déroule l’histoire de William (l’année 1934) et le récit du passé de sa mère, Liu Song. Le personnage de William est très attachant… Il s’agit d’une enfant très courageux, gentil et plein de bon sens. Ce roman nous permet de regarder derrière les préjugés et de découvrir l’histoire si éprouvante et traumatisante de cette jeune mère, et de comprendre pourquoi elle a été obligée de laisser son fils… On ressent beaucoup d’injustice, de tristesse, de colère, vis à vis de toutes les épreuves que la mère de Willow a du vivre, des personnes et des comportements inhumains qu’elle a du subir… On se sent bouleversés par leur histoire, et également par le destin d’autres personnages du récit…

L’auteur parvient impeccablement à nous plonger dans ce récit. On voit qu’il s’est beaucoup documenté sur le contexte social de l’époque, sur la vie à Chinatown, la Grande Dépression, le racisme, l’essor du cinéma, le monde du spectacle, le contexte économique, la pauvreté extrême et les conditions de vie, la prohibition, mais également les mœurs patriarcales de l’époque, absolument terribles pour les femmes… Le mot « injustice » est un mot qui décrit beaucoup ce qui se passe dans le roman. Cette histoire est aussi celle de l’amour très fort qu’éprouve une mère pour son fils. C’est un roman triste, et incroyablement touchant.

C’est donc un roman très touchant, très vivant. Et vous, connaissez vous ce livre ? Des bisous, à bientôt !

Mes derniers achats pour le printemps (Primark, Cache Cache & autres)

.

Cache Cache

  • Haut bleu marine avec col en V et petites manches
.

Primark

  • Tee-shirt en coton Happy Day
.
  • Short à rayures fines rose foncé
.
  • Tongs rose fuchsia
.
  • Accessoires : vernis à ongles (teinte saumon), vernis à ongles (teinte bubble gum), applicateurs de fard à paupières & boucles d’oreilles Hema
.
  • Petit sac à main bleu
.
  • Porte-monnaie Disney
.
  • Trousse transparente verte
.

Autres

  • Gel-douche grand format à la barbe à papa DOP
.
  • Set de crayons pour les yeux Revolution & gel douche DOP au parfum de myrtilles sauvages
.
  • Autocollants et stylos colorés trouvés chez Action
.

Merci beaucoup pour votre lecture ! Et vous, quels sont vos derniers achats ? Des bisous, à bientôt !

La villa aux étoffes, tome 1, Anne Jacobs

.

Résumé : « Dans l’Allemagne de 1913, dans l’apparat d’une grande somptueuse maison bourgeoise, maîtres et domestiques se croisent et se côtoient, partageant joies, drames, secrets et amours interdites. La jeune orpheline Marie occupe le poste de femme de ménage dans l’imposante résidence de la famille industrielle Melzer. Alors que Marie cherche sa place parmi les domestiques, l’agitation règne lors de la saison du bal hivernal : Katharina, la belle et plus jeune fille des Melzers, doit être introduite en société lors de la saison du bal hivernal. Seul Paul, l’héritier de la famille, se tient à l’écart et préfère sa vie étudiante à Munich – jusqu’à ce qu’il rencontre Marie… »

Le contexte de l’histoire est intéressant puisqu’on se retrouve en Allemagne au début du 20ième siècle. On perçoit donc la société de l’époque, les mœurs, les valeurs mises en avant. On comprend aussi les conditions de vie et les avantages des riches industriels, comparés à la vie des individus démunis, à travers notamment l’histoire familiale de Marie. Le contraste entre les deux est saisissant. Marie a en effet grandit dans un orphelinat dans des conditions très éprouvantes. Elle n’a jamais connu ses parents, et ne sait absolument rien d’eux… Lorsqu’à l’âge de dix-huit ans elle est embauchée comme fille de cuisine dans la villa de la riche famille Melzer, elle ne se doute pas encore que le père de famille cache un sombre secret.

On se trouve donc immergé dans la vie familiale des Melzer, dont le père de famille est le riche propriétaire d’une usine de tissus. Le récit parle d’histoires familiales, de rivalités et de conflits, notamment entre les deux sœurs si différentes, de trahisons et de machinations. Il raconte également un amour impossible ainsi que des drames, des secrets, car on comprend très vite que le patriarche Melzer a un lien avec Marie. Mais quel est exactement la nature de leur lien ? Quelle est l’histoire de la naissance de Marie ? C’est ce que la jeune femme va tenter de découvrir.

J’ai bien aimé ce récit, je l’ai trouvé intéressant car je me suis sentie immergée dans une époque différente, et le mystère de la naissance de Marie m’a intriguée. Le contexte historique est bien présent à la veille de la première guerre mondiale, et j’ai appris des choses sur cette période, ce qui constitue toujours un plus. C’est une lecture que j’ai trouvé agréable, même si je n’ai pas eu de coup de cœur. Je me suis attachée au personnage de Marie, elle est courageuse et authentique. J’ai aimé voir le quotidien des domestiques au sein de la villa. J’ai aussi apprécié la partie qui se déroule à Paris, avec la visite de la ville et les quelques rebondissements. Les parties sur le mystère de la naissance de Marie m’ont plu. En revanche, on ne peut pas dire que j’ai été complétement transportée au point de ne pas pouvoir lâcher le livre. Je ne trouve pas qu’il provoque des émotions très profondes chez le lecteur. En ce qui concerne les personnages, ils sont assez travaillés même si on n’échappe pas à quelques traits un peu stéréotypés. Il s’agit du premier tome d’une saga familiale, je ne sais pas encore si je lirai la suite, mais pourquoi pas…

Ainsi, j’ai apprécié cette lecture même si ce livre n’a pas été un coup de cœur pour moi. Voilà pour mon avis sur ce roman, et vous, est ce que vous le connaissez ? Est ce que vous avez aimé ? Merci pour votre lecture ! Des bisous, à bientôt !

Mon bullet journal du mois de mai 2022

.
  • Mes pages de présentation
.

Sur la page de droite, j’ai décidé de coller cette jolie image que j’ai dénichée dans le magazine Flow. Je l’adore, j’aime énormément l’ambiance végétale, qui fait penser à la jungle, les fleurs, la tenue estivale du personnage dessiné… que des ondes positives ! Sur la page de gauche, j’ai laissé de la place pour noter : mes objectifs du mois de mai, mes petits bonheurs, mes envies lectures/séries et mes favoris du mois.

Objectifs du mois :

  • Continuer à m’entrainer à dire non (pas toujours facile, je sais pas pour vous ? ^^).
  • Me détendre en pratiquant la pleine conscience de manière quotidienne.
  • Continuer à poster sur le blog.

Mes petits bonheurs du mois : me promener & profiter en passant du temps dans la nature ou en découvrant de nouveaux lieux, prendre des photos, tester un nouveau coffee shop, boire du jus de fruit frais, acheter des vêtements et accessoires printaniers, faire des braderies… Mes envies lectures : Le tome 2 d’Aliénor d’Aquitaine, d’Elisabeth Chadwick.

  • Mon sleep tracker
.
  • Mon habit tracker
.

Voici les habitudes que j’aimerais mettre en avant ce mois de mai : l’activité physique (comme tous les mois en fait ^^), la méditation, mes soins pour les cheveux, publier sur le blog, pratiquer la défusion cognitive (prendre du recul sur ses pensées & émotions) …

  • Mon mood tracker
.

Chaque case correspond à une journée, que je vais colorier selon la manière dont je me suis sentie (avec un code couleur). Voici la situation que j’ai noté et que je trouve très importante à garder en tête : « Friendly reminder : your mental health is important 24/7 and 365 days a year« .

  • Mes pages de gratitude
.
.

Chaque jour = je note 3 choses pour lesquelles je ressens de la gratitude (gratitude envers soi-même, les autres, les choses autour de nous…).

Voilà pour mon bullet journal de ce mois ! Et vous, avez-vous un bullet journal ? Quelles sont les pages que vous avez réalisées ? Des bisous, à bientôt !

Mes favoris d’avril 2022 🌻

.
.
  • Série : La chronique des Bridgerton saison 2
Image : Allociné

« Devoir, désir et scandale s’entrechoquent quand le vicomte Anthony Bridgerton veut se marier, mais trouve son égale en la personne de la grande sœur de sa future épouse. »

J’ai adoré cette seconde saison (peut-être même encore plus que la première). J’ai particulièrement aimé suivre l’évolution de la relation entre les personnages d’Anthony Bridgerton et de Miss Charma, leurs joutes verbales, les moments où ils tentent de ne pas laisser transparaître leurs sentiments, mais leur attitude qui en disait long. J’ai trouvé la plupart des personnages de la série intéressants et attachants, chacun à leur manière. Regarder cette série m’a fait un bien fou. En effet, on est transporté, on s’évade dans un autre univers, avec des décors et costumes toujours aussi sublimes. Vivement la prochaine saison…

  • Série : White Lines
.

« Suite à la découverte du corps d’Axel Collins, un jeune DJ anglais disparu 20 ans plus tôt, dans le désert espagnol, sa sœur, Zoe, se rend alors à Ibiza, là où Axel a été vu pour la dernière fois, afin de découvrir ce qui s’est réellement passé. Son enquête au sein de ce haut lieu de la fête la forcera à affronter les côtés les plus dangereux et les plus déréglés de l’île, ainsi que ses propres démons. »

Malgré un démarrage que j’ai trouvé assez lent, j’ai fini par être complètement transportée par cette série. Au bout d’un ou deux épisodes, il y a eu un déclic, j’ai adoré, et vraiment pris du plaisir à suivre l’intrigue et à m’immerger dans cet univers. Ainsi, on suit le personnage de Zoé, une bibliothécaire de Manchester, qui débarque sur l’île d’Ibiza, où le corps de son grand frère Axel a été retrouvé. L’autopsie révèle qu’il a été assassiné, et le décès date de vingt ans plus tôt. En effet, cela fait vingt ans qu’il a disparu dans des conditions mystérieuses, et Zoé en a beaucoup souffert. Elle veut savoir ce qui lui est arrivé, qui l’a tué. Elle décide de mener son enquête sur l’île, ce qui va l’amener à découvrir des secrets très sombres.

Zoé découvre au cours de son enquête des facettes de son frère qu’elle ne connaissait pas, mais aussi des facettes d’elle-même. Les personnages semblent en être tous à ce point. Cette série révèle des questionnements profonds, évoqués de manières plus ou moins détournées : qui sommes nous ? Que deviennent nos rêves d’enfants ? Jusqu’où est-on prêt à aller dans l’autodestruction pour en avoir toujours plus ? Toujours plus d’argent, de succès, de gloire ? Et que deviennent nos amours et amitiés de jeunesse…

Même si je n’ai pas toujours bien compris certaines actions de Zoé à la fin de la série, j’ai trouvé cette série bien construite. Il y a une histoire intéressante, du suspens, de l’action, des moments palpitants, des paysages paradisiaques, des émotions fortes… L’ambiance est solaire, accompagnée de la musique électro des années 90… tout cela rend cette série fascinante. Les révélations sont bien présentes. J’aurai adoré une saison 2…

  • Documentaire : Le monde qui nous habite
Image : allociné

« Prouesses scientifiques et récits personnels captivants se mêlent dans ce docu-série fascinant sur l’incroyable fonctionnement du corps humain. »

Ce documentaire est super. Différents thèmes liés au corps humain et à son fonctionnement sont traités, avec un thème par épisode : le système nerveux, le système cardiaque, le système digestif, le système immunitaire, les sens, ainsi que la grossesse et la naissance. J’ai appris plein de choses ! Je suis ravie d’avoir pu découvrir ce documentaire qui transmet des connaissances de manière ludique.

  • Livre : Imparfait, libre et heureux, Christophe André
.

« Ne plus se soucier de l’effet que l’on fait sur les autres. Agir sans craindre ni l’échec ni le jugement. Ne plus trembler à l’idée du rejet. Et trouver tranquillement sa place au milieu des autres. Ce livre va vous aider à avancer sur le chemin de l’estime de soi. A la construire, la réparer, la protéger. Il va vous aider à vous accepter et à vous aimer, même imparfait. Non pour vous résigner, mais pour mieux évoluer. Pour être enfin vous-même, imparfait, mais libre et heureux… »

Ce livre a été écrit par Christophe André, qui est médecin psychiatre. Cet ouvrage est très complet, parfois long, mais très bien documenté par des sources et connaissances scientifiques. J’ai appris plein de choses sur plein de thèmes différents, tous liés à l’estime de soi, avec des connaissances transmises mais également des exercices pratiques qui y sont décrits. Ce livre est divisé en plusieurs parties, dont notamment : qu’est ce que l’estime de soi, l’acceptation de soi (s’observer sans jugement, mettre à distance les pensées intrusives), ne plus se juger (reconnaitre son inquiétude de manière objective, différencier les faits de l’interprétation, ramener son « autocritique » à la porte, ne pas se laisser impressionner par « son alarme intérieure qui se déclenche à tort, pour des menaces minimes ou inexistantes : ne pas juger trop vite ce qui se passe et ne pas se laisser embarquer par ses peurs »), se parler (écrire sur nos pensées, émotions, réactions…), faire attention à son « ambiance interne », l’affirmation de soi (« le droit de dire non, de décevoir, de s’occuper de soi »), le courage d’être faible (« de ne pas savoir, de se tromper, d’arriver à un résultat imparfait » : en effet, « plus quelqu’un a une bonne estime de soi, plus il est libéré du besoin de performance »), s’occuper de son moral, être son meilleur ami, l’importance du sentiment d’efficacité (contrôle et autocontrôle), accepter l’imperfection, la gratitude, donner du sens au gestes du quotidien, etc.

  • Roman : Aliénor d’Aquitaine, L’été d’une reine, Elisabeth Chadwick
Image : Fnac

« Jeune, belle et vive d’esprit, Aliénor est promise à un somptueux avenir en tant que future duchesse d’Aquitaine. Mais lorsque son père meurt subitement lors de l’été 1137, elle rentre du jour au lendemain dans l’âge adulte. Contrainte d’épouser le jeune prince Louis de France, Aliénor peine à s’accoutumer à son nouveau rôle tandis qu’ils accèdent tous deux au trône de France. Aliénor devra désormais renoncer à la vie qu’elle a menée jusque-là pour affronter les intrigues de la Cour.
Figure emblématique de l’histoire de France et de l’Angleterre, Aliénor d’Aquitaine fascine depuis plus de huit cents ans. S’appuyant sur les toutes dernières découvertes des historiens, Elizabeth Chadwick redonne vie à ce personnage d’exception comme jamais auparavant. »

Ce roman est très intéressant, j’ai adoré découvrir la vie d’Aliénor d’Aquitaine. J’ai écris un article sur ce roman, n’hésitez pas à aller le lire, si cela vous intéresse 🙂

  • Maquillage : le fard à paupières liquide Colorful Special Effect de Sephora
.

« SEPHORA COLLECTION présente Colorful Special Effect : des fards à paupières liquides mats vibrants ou pailletés scintillants, pour un résultat sensationnel en un clin d’œil. »

J’adore ce fard à paupières liquide, que j’ai pris dans la teinte 11. Il est pailleté, avec des reflets et de jolies nacres, je le trouve superbe.

  • Dessiner
.

Dessiner est également l’un de mes favoris du mois, car c’est une activité qui me détend beaucoup et qui me vide la tête ! Pour l’occasion de Pâques, j’ai donc réalisé ces petits dessins, et je me suis beaucoup amusée à le faire 😀

Merci beaucoup pour votre lecture ! Et vous, quels sont vos favoris du moment ? Des bisous, à bientôt !

Le fard à paupières liquide Colorful Special Effect de Sephora

.

Descriptif du produit par la marque : « SEPHORA COLLECTION présente Colorful Special Effect : des fards à paupières liquides mats vibrants ou pailletés scintillants, pour un résultat sensationnel en un clin d’œil. »

J’ai choisi d’acheter ce fard à paupière liquide de la marque Sephora dans la teinte 11 qui se nomme « Magical Blue ». Il s’agit d’une teinte pailletée scintillante, avec de très jolis reflets bleus. Le produit s’applique facilement avec l’applicateur pinceau, qui permet de doser la quantité que l’on souhaite utiliser et de l’appliquer de manière uniforme, où on le souhaite, sur l’ensemble de la paupière ou le long des cils. On peut ensuite tapoter au doigt pour estomper la matière. Il ne faut pas trop attendre pour estomper, car le produit peut vite sécher. J’ai trouvé l’application facile et homogène sur la paupière. Lors de ma première utilisation, j’ai été surprise de voir que le produit est très liquide (j’ai ensuite appris qu’il est en effet infusé d’eau), donc peu épais, et assez transparent. Je trouve l’effet plutôt discret et léger, ce qui ne me dérange pas : je trouve le rendu très beau, très subtile. On perçoit bien les reflets des différentes nuances de bleu, ainsi que les paillettes, qui sont joliment voyantes.

.

Ainsi, si vous recherchez un fard à paupières liquide subtile, avec des reflets scintillants, des paillettes et nacres, ce produit sera parfait pour vous. En effet, les nacres et paillettes rendent très bien, amenant un effet brillant et lumineux, qui apporte vraiment quelque chose à un maquillage, que ce soit pour le quotidien ou pour une occasion particulière. Ce qui est également super, c’est que ce produit s’applique facilement et rapidement, il est léger, parfait pour l’été. On peut l’utiliser seul ou au dessus d’un autre fard à paupière, pour ajouter un effet scintillant. De plus, ce produit est censé être longue tenue. Sur moi, le produit tient toute la journée. Il s’agit donc d’un produit de qualité, je pense que je pourrais facilement craquer pour d’autres teintes cet été, peut-être pendant la période de soldes… 😉 Ce produit existe dans d’autres teintes, que vous pouvez retrouver sur le site de Sephora. Il est vendu au prix de 9,99 euros.

Et vous, connaissez-vous ce produit ? Qu’en pensez-vous ? Pourrait-il éventuellement vous plaire ? Je vous remercie pour votre lecture ! Des bisous, à bientôt !

Roman : Aliénor d’Aquitaine, l’été d’une reine, Elisabeth Chadwick

Image : Fnac

« Jeune, belle et vive d’esprit, Aliénor est promise à un somptueux avenir en tant que future duchesse d’Aquitaine. Mais lorsque son père meurt subitement lors de l’été 1137, elle rentre du jour au lendemain dans l’âge adulte. Contrainte d’épouser le jeune prince Louis de France, Aliénor peine à s’accoutumer à son nouveau rôle tandis qu’ils accèdent tous deux au trône de France. Aliénor devra désormais renoncer à la vie qu’elle a menée jusque-là pour affronter les intrigues de la Cour.
Figure emblématique de l’histoire de France et de l’Angleterre, Aliénor d’Aquitaine fascine depuis plus de huit cents ans. S’appuyant sur les toutes dernières découvertes des historiens, Elizabeth Chadwick redonne vie à ce personnage d’exception comme jamais auparavant. »

Ce roman historique nous emporte dans la vie trépidante d’Aliénor d’Aquitaine, duchesse d’Aquitaine, qui devient également Reine des Francs. Nous sommes donc plongés dans la période historique du 12ième siècle, au Moyen-âge, en plein cœur de la vie politique de l’époque et de la frénésie de la cour Royale. Le récit est divisé en plusieurs parties : la vie d’Aliénor juste avant qu’elle ne devienne duchesse, à la mort de son père, son mariage avec le futur roi de France à l’âge de quinze ans, puis sa vie au cœur de la machination politique et des conspirations, devant lutter chaque instant pour survivre et se faire respecter par les hommes autour d’elle. Car Aliénor est une jeune femme intelligente, cultivée, qui compte bien participer à la vie politique et faire entendre sa voix. Elle est d’ailleurs la première femme à gouverner le duché d’Aquitaine et le comté de Poitiers. Aliénor est une femme indépendante, qui souhaite être maitresse de son destin. Mais son règne aux côtés du roi de France devient de plus en plus compliqué, tout autant que leur relation, qui se détériore. Au centre des enjeux de pouvoir, elle doit se méfier de tout le monde, la trahison n’étant jamais très loin…

Ce roman est tellement bien construit. L’autrice parvient à rendre le récit si vivant que j’ai eu beaucoup de mal à lâcher ma lecture. Il y a du rythme, les évènements s’enchainent, tout en nous nous laissant le temps de nous immerger dans le récit et dans l’univers de l’époque, en apportant des descriptions bien construites, qui nous permettent de nous imaginer réellement sur les lieux, de nous projeter dans le récit. On visualise les décors, les paysages, les tenues… C’est très intéressant. On s’évade, tout en apprenant des choses sur ces figures historiques tels que Aliénor d’Aquitaine, mais également d’autres personnages politiques du Moyen-âge. Les événements sont nombreux, et ne sont pas tous racontés dans ce roman, puisqu’il existe une suite. J’ai hâte de lire le tome 2.

Il s’agit donc d’un roman que j’ai adoré. Et vous, l’avez-vous déjà lu ? Ou vous tenterait-il ? Des bisous, à bientôt !

Des lectures et séries idéales pour ce printemps

Photo by Daniel James on Unsplash

Le beau temps, le soleil, les fleurs de toutes les couleurs, les ballades avec un thé bien frais à la main, une petite brise légère… Le printemps est là ! Et même si le temps ne suit pas toujours, cela me donne encore plus envie de me plonger dans l’ambiance et l’atmosphère printanière ! C’est pourquoi je vous ai réalisé une petite sélection de livres et de séries parfaites pour le printemps et qui vont nous permettre de nous évader 😉 C’est parti !

Livres

  • Les Rokesby Tome 1 & 2
Image : amazon

« Véritable garçon manqué, Sybilla Bridgerton a grandi avec les enfants du domaine voisin, consciente qu’un jour ou l’autre elle finirait par épouser un des fils Rokesby. Lequel ? Peu importe, ils sont tous charmants. Sauf George, l’aîné, ennuyeux comme la pluie. Cela tombe bien, car de son côté il la juge exaspérante. Or, suite à une série d’événements cocasses, elle se retrouve coincée sur un toit avec lui ! Cette situation rocambolesque va être le début d’une histoire que ni Sybilla ni George n’auraient imaginée dans leurs rêves les plus fous? »

  • Persuasion, Jane Austen
Image : Décitre

« Depuis quand une jeune fille a-t-elle besoin qu’on lui dicte sa conduite ? Si elle s’est laissé persuader trop jeune de rompre ses fiançailles, Anne Eliott n’est plus dupe. Et lorsque son ancien amant réapparaît, auréolé de gloire, l’heure n’est pas à l’indécision. Pour Anne, il est temps de faire fi des convenances et de la vanité de son entourage « 

  • Huit battements d’ailes
Image : Décitres

« Huit femmes. Huit destins. Une journée. Elles sont huit. Parmi elles, une conductrice de poids lourd sur les routes de France, la porte parole de la Maison Blanche, une prisonnière en Chine ou encore une orpheline en Inde. À priori, tout les sépare Et pourtant, en l’espace de 24 heures, ce 24 avril 2020 où le monde semble s’être mis à l’arrêt, leurs destins vont se rejoindre et leurs vies irrémédiablement se lier. »

  • Une ile en Orient, Jenny Ashcroft
Image : Cultura

« Singapour, 1897. À vingt ans, Harriet et Mae Grafton sont des jumelles nées d’une liaison scandaleuse. Alors qu’elles sont rejetées par la bonne société, elles ne peuvent que compter l’une sur l’autre. Mais lorsque leur riche bienfaiteur les envoie à Singapour, elles font la connaissance du mystérieux Alex Blake, et leur relation se détériore, ce qui aura des conséquences dévastatrices…
Singapour, 1941. Petite-fille de Mae, Ivy Harcourt travaille à Londres et est affectée à Singapour, alors sous la menace d’une invasion japonaise. Même si Ivy redoute de vivre sur cette île qui lui est totalement étrangère, elle n’est pas du tout préparée à ce qui l’y attend : des inconnus surgissant du passé de sa grand-mère, une histoire d’amour inattendue et un secret qui n’attend que d’être découvert… »

  • La liste de Mr Malcom, Suzanne Allain
Image : Fnac

« Julia Thistlewaite est folle de rage. Elle espérait épouser l’honorable Mr Malcolm, mais il la juge indigne de porter son nom. Et pourquoi ? Parce qu’il a eu le culot de dresser la liste des qualités indispensables pour avoir le privilège d’être sa femme et, bien sûr, Julia ne remplit pas tous les critères. Ce snob mérite une bonne leçon. Décidée à se venger, Julia fait appel à la douce Selina, qui devra jouer le rôle de la fiancée idéale et charmer Malcolm… puis l’humilier publiquement en refusant sa demande en mariage. Entre faux-semblants, intrigues de boudoir et chassés-croisés amoureux, ce plan machiavélique va connaître bien des rebondissements ! »

Séries

  • Rebelde
Image : Allociné

« Alors que l’EWS se prépare à accueillir une autre promotion et que de nouvelles amours et amitiés fleurissent, une société secrète menace de briser les rêves musicaux des élèves. »

  • Selling sunset saison 5
Image : aufeminin

« Après son divorce très médiatisé avec l’acteur Justin Hartley, Chrishell va retrouver l’amour. Cette dernière va alors débuter une relation avec son patron, Jason Oppenheim. De quoi alimenter les ragots à l’agence. »

  • Elite saison 5
Image : Allociné

« À Las Encinas, nouvelle rentrée rime avec nouvelle victime, nouveaux suspects et nouveau mystère, alors que les étudiants sont noyés sous une nouvelle vague de secrets. »

  • Les 7 vies de Léa
Image : Allociné

« Léa déteste sa vie… Elle va en vivre 7. Quand elle tombe sur le corps d’Ismaël, un adolescent disparu trente ans plus tôt, Léa retourne en 1991 et se réveille chaque matin dans le corps d’une personne différente. Pourra-t-elle le sauver ? »

  • Guide astrologique des cœurs brisés
Image : Netflix

« Depuis une rupture douloureuse, Alice reste désespérément célibataire. Mais un gourou charismatique expert en astrologie la pousse à chercher l’âme sœur dans les étoiles. »

Voilà pour cette sélection « printanière », n’hésitez pas à me dire quel(le)s sont les livres/séries que vous connaissez, ou ceux/celles qui vous tentent ! A bientôt, des bisous !

Inspiration mode pour avril 2022

Photo by Lefteris kallergis on Unsplash

Hello ! On se retrouve pour une petite sélection d’idées mode pour le mois d’avril (tenues, accessoires, chaussures…) C’est parti !

  • Colier Even&Odd Collier
Image : Zalando
  • Sac matelassé chaine Bershka
Image : Bershka
  • Sac à main Steve Madden BGLIDE
Image : Zalando
  • Blouse Only
Image : Zalando
  • Blouse Pepe Jeans
Image : Zalando
  • Collier Stradivarius
Image : Zalando
  • Pack de bagues Bershka
Image : Zalando
  • Jupe plissée esprit tennis Pull and Bear
Image : Asos
  • Robe Asos Design
Image : Asos
  • Sac à main Topshop
Image : Asos
  • Top col bardot Shein
Image : Shein
  • Short ample fleuri Shein
Image : Shein
  • Ensemble jupe et top Shein
Image : Shein
  • Blazer en similicuir Beshka
Image : Bershka

Merci pour votre venue sur cet article ! Voilà pour cette sélection, y a t-il des pièces qui vous plaisent ? Des bisous à bientôt !