Lecture : mes 5 plus belles découvertes de 2021

Photo by Kate Hliznitsova on Unsplash
  • Hotel Castellana, Ruta Sepetys
Image : Fnac

« 1957. Daniel Matheson passe l’été à Madrid avec ses parents. Passionné de photographie, il espère découvrir le pays de naissance de sa mère par le viseur de son appareil. Dans l’hôtel Castellana où s’installe la famille Matheson travaille la belle et mystérieuse Ana. Daniel découvre peu à peu son histoire, lourde de secrets, et à travers elle le poids de la dictature espagnole. Mais leur amour est-il possible dans un pays dominé par la peur et le mensonge ? »

Un roman passionnant, vraiment intéressant, où l’on passe par plusieurs émotions très intenses. J’ai adoré !

  • Le vol des libellules, Leila Meacham
Image : Fnac

« En pleine Seconde Guerre mondiale, 5 jeunes Américains idéalistes reçoivent une mystérieuse lettre du gouvernement qui leur demande s’ils sont prêts à se battre pour leur pays. A priori, ils n’ont rien en commun : un jeune Texan d’origine allemande, un fils de bonne famille gâté, un pêcheur, une jeune styliste et une championne d’escrime. Pourtant, ils ont été choisis pour participer à une mission d’espionnage de grande envergure et sont envoyés à Paris sous le nom de code « Libellule ». C’est ainsi que commence un dramatique jeu du chat et de la souris avec les nazis jusqu’au faux pas fatal qui conduira à la capture et à l’exécution d’un des leurs. Mais faut-il croire aux apparences ? 50 ans plus tard, quelqu’un cherche à savoir ce qui s’est réellement passé au cœur de l’hiver 1944 à Paris. »

J’ai frissonné durant ce roman, j’ai été complétement entrainée par l’intrigue, je me suis attachée aux personnages. Ce roman est excellent.

Rendez-vous au café du bonheur, Lucy Diamond

Image : Babelio

« Evie Flynn a toujours été le mouton noir de sa famille si parfaite : une rêveuse, vagabonde dans l’âme, contrairement à ses sœurs aînées. Elle s’est d’abord rêvée actrice, puis photographe et chanteuse, mais sans grand succès. Lassée de ces échecs, elle s’est construit une vie raisonnable : entre un travail qu’elle déteste et un fiancé très terre à terre (pour ne pas dire ennuyeux), elle regarde sa vie défiler sous ses yeux. Mais quand sa tante préférée décède dans un accident de voiture, lui léguant le petit café qu’elle tient sur le port de Carrawen Bay, Evie n’hésite pas longtemps avant de tout plaquer pour vivre pleinement cette aventure… »

Il s’agit d’un joli roman divertissant, parfait si vous recherchez une histoire intéressante et agréable tout en vous offrant un voyage distrayant. J’ai passé de très bons moments avec cette lecture.

  • La tente rouge, Anita Diamant
Image : Fnac

« Aux confins du désert, 1500 av. J.C., Dina, fille du pays de Canaan vit dans l’ombre de la tente rouge, cet endroit interdit aux hommes où les femmes de la tribu échangent secrets et rites ancestraux. Devenue femme à son tour, Dina succombe aux délices de l’amour. Mais ses frères crient au déshonneur… Un livre tendre et chaleureux qui explore le passé très ancien de notre civilisation, où le féminin se confond avec le sacré. »

Ce livre m’a captivée, je l’ai trouvé très intéressant, original, il s’agit d’un roman très fort.

  • Les MacCoy, tome 4 : La biche et le Limier
.

« Annabelle MacKenzie vit une existence protégée à Eilean Donan, le château de son Clan. Prunelle des yeux de ses parents, elle a été éduquée pour exceller dans tous les domaines qu’une future épouse de haut rang doit maîtriser. Et son fiancé est choisi : Darren Campbell, le fils d’Henry Campbell dont la main s’étend peu à peu sur toute l’Ecosse. Mais Annabelle ignore que son Clan est allé trop loin dans sa soif de vengeance face aux MacCoy : les MacKenzie ont enlevé Xander, le fils de Phèdre et Caleb, et menacent de le livrer à Campbell… Dyclan est le Limier du clan MacCoy. Spécialiste du pistage et des opérations discrètes, il est chargé par les parents acculés de capturer Annabelle, afin de disposer d’une monnaie d’échange pour récupérer leur bébé. Mais rien ne se passe comme prévu. Forcé de traverser les Highlands à pied avec sa prisonnière, Dyclan doit la conduire sur l’île d’Inchkeith avant qu’il ne soit trop tard. Cependant, quand la candeur d’Annabelle ravive les blessures de son passé, sa loyauté se retrouve ébranlée… »

Comme en ce qui concerne tous les tomes des MacCoy, cette lecture a été parfaite. J’ai été complétement happée par ce roman, par cette ambiance et par cet univers.

Voici les romans que j’ai adoré lire durant cette année 2020 ! Et vous, quels sont vos lectures préférées de cette année ? Des bisous, à bientôt !

15 commentaires sur « Lecture : mes 5 plus belles découvertes de 2021 »

  1. J’avais été très touchée par Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys, alors j’ai toujours voulu lire d’autres de ses livres. Actuellement j’ai Le sel de nos larmes dans ma pal et j’ai hâte de le découvrir ! je mets Hôtel Castellana sur ma wishlist, l’histoire a l’air tout aussi marquante 😉 Merci pour la découverte !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :