La ballade de Willow, Jamie Ford

.

Résumé : « 1934. Depuis qu’il a été abandonné quand il avait 7 ans, William Eng est pensionnaire de la très stricte institution du Sacré-Coeur, à Seattle. Cinq années ont passé, personne n’est venu le chercher. Aucune nouvelle de Liu Song, sa mère. Un jour pourtant, alors qu’il est au cinéma avec les autres garçons de l’orphelinat, il reconnaît le visage de sa mère dans une bande-annonce. Troublé par cette apparition qu’il n’osait plus espérer, William décide de s’enfuir pour retrouver celle qui se nomme désormais Willow Frost… »

Ce récit se situe durant la Grande Dépression, aux Etats Unis, dans la ville de Seattle. On suit le jeune William, un enfant qui vit depuis cinq ans dans un orphelinat, et qui évolue dans l’incompréhension et la tristesse de se retrouver loin de sa mère. Au début du roman, il ignore totalement ce qu’elle est devenue, et même si elle est encore en vie. La vie de William est bouleversée lorsque par hasard, lors d’une rare sortie au cinéma, il voit sur l’écran l’image d’une femme, une célèbre actrice du moment, qui ressemble à s’y méprendre à sa mère, dont il garde l’image dans ses souvenirs…

Ce roman nous permet de mieux comprendre le contexte de la Grande Dépression aux Etats Unis, la détresse des personnes qui se retrouvent démunies du jour au lendemain, sans emploi, sans logement… Dans ce contexte sociétal et historique extrêmement difficile vit donc le jeune William, au sein de l’orphelinat religieux du Sacré Cœur, où il a été placé cinq ans auparavant. William a maintenant douze ans. Il garde des souvenirs tendres de ses premières jeunes années, qu’il a vécues aux côtés de sa mère. Il n’a jamais pu comprendre pourquoi elle l’a abandonné, il n’a aucune informations concernant ce qui s’est passé. Cependant, il retrouve sa trace par hasard. En compagnie de son amie Charlotte, il va tout faire pour la retrouver. Ainsi, ce roman nous permet d’assister à leurs retrouvailles, cinq ans plus tard. La mère de Willow, Liu Song, va pouvoir lui raconter son histoire, les événements qui se sont déroulés avant et après sa naissance. Une histoire difficile, éprouvante, tragique.

Ainsi, le roman alterne entre deux périodes : la période durant laquelle se déroule l’histoire de William (l’année 1934) et le récit du passé de sa mère, Liu Song. Le personnage de William est très attachant… Il s’agit d’une enfant très courageux, gentil et plein de bon sens. Ce roman nous permet de regarder derrière les préjugés et de découvrir l’histoire si éprouvante et traumatisante de cette jeune mère, et de comprendre pourquoi elle a été obligée de laisser son fils… On ressent beaucoup d’injustice, de tristesse, de colère, vis à vis de toutes les épreuves que la mère de Willow a du vivre, des personnes et des comportements inhumains qu’elle a du subir… On se sent bouleversés par leur histoire, et également par le destin d’autres personnages du récit…

L’auteur parvient impeccablement à nous plonger dans ce récit. On voit qu’il s’est beaucoup documenté sur le contexte social de l’époque, sur la vie à Chinatown, la Grande Dépression, le racisme, l’essor du cinéma, le monde du spectacle, le contexte économique, la pauvreté extrême et les conditions de vie, la prohibition, mais également les mœurs patriarcales de l’époque, absolument terribles pour les femmes… Le mot « injustice » est un mot qui décrit beaucoup ce qui se passe dans le roman. Cette histoire est aussi celle de l’amour très fort qu’éprouve une mère pour son fils. C’est un roman triste, et incroyablement touchant.

C’est donc un roman très touchant, très vivant. Et vous, connaissez vous ce livre ? Des bisous, à bientôt !

4 commentaires sur « La ballade de Willow, Jamie Ford »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :