Lecture : Aliénor d’Aquitaine, tome 2 : l’automne d’une reine, d’Élisabeth Chadwick

Image : Fnac

Résumé : 1154. Aliénor est couronnée reine d’Angleterre aux côtés de son époux, le jeune Henri II Plantagenêt. Elle est désormais l’une des femmes les plus puissantes d’Europe. Tandis que Henri part en guerre contre les ennemis de la Couronne afin d’asseoir son autorité, Aliénor se révèle une souveraine active sur tous les fronts et une mère dévouée pour leurs nombreux enfants. Mais bientôt délaissée par Henri, qui lui préfère sa jeune amante, Aliénor se voit peu à peu déposséder du pouvoir qui est sien. Alors que la rébellion couve au sein de la famille royale, Aliénor découvre à ses dépens que même une reine doit constamment se battre pour conserver sa place.

Après avoir découvert le tome 1, je dois dire que j’ai dévoré le tome 2, qui continue de conter la vie d’Aliénor d’Aquitaine, qui devient duchesse d’Aquitaine et comtesse de Poitier à la mort de son père, durant le 12ième siècle. Le tome 1 se termine au moment du mariage d’Aliénor avec le roi Henry II et lors de son couronnement comme reine d’Angleterre au coté de son mari. On retrouve donc la jeune femme sur le trône de l’Angleterre, et on continue de suivre les événements, péripéties et difficultés qu’elle rencontre sur son chemin. Aliénor donne la vie à plusieurs enfants, héritiers du trône. Elle fait également en sorte de garder au maximum la mainmise sur les terres qu’elle gouverne, d’exercer son pouvoir et tente de prendre ses propres décisions. Néanmoins, la jeune reine, qui possède un droit de naissance sur l’Aquitaine et sur sa gouvernance, se rend compte de sa graduelle mise à l’écart. En effet, petit à petit, le roi ne lui laisse plus voix au chapitre, il prend l’ensemble du pouvoir dans son unique main, refusant de laisser une marge de manœuvre à sa femme, y compris sur ses propres terres d’Aquitaine.

On découvre donc sous la plume de l’auteure une femme forte, courageuse et persévérante, qui va se battre pour préserver son pouvoir. On en apprend également davantage sur la place des femmes au moyen âge, toujours sous la coupe du bon vouloir des hommes, même pour celles qui se tiennent au plus haut de la hiérarchie sociale comme Aliénor qui est reine. Aliénor est une femme moderne pour son époque, vive d’esprit, pleine de discernement et intelligente, qui n’a pas peur de prendre son destin en main et de faire entendre sa voix. Il s’agit également d’une femme qui a marqué son temps ainsi que l’Histoire de la France et de l’Angleterre. J’ai hâte de lire le tome 3 pour découvrir la suite de son histoire. Élisabeth Chadwick m’a en effet complémentaire entraîné dans son récit, j’ai adoré.

Je vous remercie pour votre lecture ! Et vous, avez vous déjà lu les romans d’Elisabeth Chadwick sur Aliénor d’Aquitaine ? Avez vous aimé ? Des bisous, à bientôt !

4 commentaires sur « Lecture : Aliénor d’Aquitaine, tome 2 : l’automne d’une reine, d’Élisabeth Chadwick »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :