Pourquoi lire Ciao Bella, de Serena Giuliano

« J’ai donc toujours écrit. En napolitain, en italien, en français. J’ai toujours adoré le faire, essayer de trouver les bons mots, la tournure parfaite qui exprimerait au mieux une situation, un instant, une pensée. J’aime écrire car cela ne fait pas de bruit. l’écriture permet de crier en silence, de pleurer sans larmes, de communiquerLire la suite « Pourquoi lire Ciao Bella, de Serena Giuliano »