Les livres que j’aimerais découvrir – septembre 2022 : femmes au 17ième siècle, trouble psychique et passé trouble

Photo by Emma Dau on Unsplash
  • Les sorcières de Pendle, Stacey Halls
Image : Décitre

Résumé : « Lancashire, Pendle, 1612. À 17 ans, Fleetwood Shuttleworth est enceinte pour la quatrième fois. Mais après trois fausses couches, la maîtresse du domaine de Gawthorpe Hall n’a toujours pas donné d’héritier à son mari. Lorsqu’elle croise le chemin d’Alice Gray, une jeune sage-femme qui connaît parfaitement les plantes médicinales, Fleetwood voit en elle son dernier espoir. Mais quand s’ouvre un immense procès pour sorcellerie à Pendle, tous les regards se tournent vers Alice, accusée comme tant d’autres femmes érudites, solitaires ou gênantes. Alors que le ventre de Fleetwood continue de s’arrondir, la jeune fille n’a plus qu’une obsession pour sauver sa vie et celle de son bébé : innocenter Alice. Le temps presse et trois vies sont en jeu. Être une femme est le plus grand risque qui soit. »

Ce roman semble parfait pour l’automne, et évoque une période historique que je connais peu : celle des procès pour sorcellerie… Il parle des conditions de vie des femmes au 17ième siècle en Angleterre, des dangers qu’elles encourent et notamment des terribles procès pour sorcellerie qui ont eu lieu à Pendle. J’ai entendu beaucoup de bien à propos de ce roman.

  • Je t’ai rêvé, Francesca Zappia
Image : Babelio

Résumé : « Vous, les gens normaux, êtes tellement habitués à la réalité que vous n’envisagez pas qu’elle puisse être mise en doute. Et si vous n’étiez pas capables de faire la part des choses ? Jour après jour, elle se retrouve confrontée au même dilemme : le quotidien est-il réel ou modifié par son cerveau détraqué ? Dans l’incapacité de se fier à ses sens, à ses émotions ou même à ses souvenirs, mais armée d’une volonté farouche, Alex livre bataille contre sa schizophrénie. Grâce à son appareil photo, à une Boule Magique Numéro 8 et au soutien indéfectible de sa petite sœur, elle est bien décidée à rester saine d’esprit suffisamment longtemps pour aller à l’université. Plutôt optimiste quant au résultat, Alex croise la route de Miles, qu’elle était persuadée d’avoir imaginé de toutes pièces… Avant même qu’elle s’en rende compte, voilà que la jeune femme se fait des amis, va à des soirées, tombe amoureuse et goûte à tous les rites de passage de l’adolescence. Mais alors, comment faire la différence entre les tourments du passage à l’âge adulte et les affres de la maladie ? Tellement habituée à la folie, Alex n’est pas tout à fait prête à affronter la normalité. Jusqu’où peut-elle se faire confiance ? Et nous, jusqu’où pouvons-nous la croire ? »

Ce roman suit une jeune femme souffrant de schizophrénie, et je trouve que c’est important de parler des troubles psychiques, d’enlever les stigmas autour de ces conditions psychologiques. Les critiques que j’ai pu lire sur ce livre sont très positives. J’ai très envie de découvrir ce récit.

  • Un jeune homme si tranquille, Yves Viollier
Image : Fnac

Résumé : « Roger Martin les a séduits. Il a été accueilli dans ce bourg dont le narrateur est le maire, comme un ami de toujours. Veuf, à plus de soixante-dix ans, il avait besoin d’une famille. Et tous lui ont ouvert les bras. Il est devenu le père, le grand-père, le vieil homme que les jeunes aiment bien. La déception a été aussi violente que l’amour et l’amitié avaient été doux. Le fil du temps s’est tendu. Roger, en jeune homme, est alors apparu dans sa vérité. L’Occupation avait été ce théâtre où il a joué un rôle funeste. »

Ce roman semble très intéressant. Il s’agit d’un roman historique sur la seconde guerre mondiale, qui soulève un thème pertinent, celui du passé d’un vieil homme qui se présente aujourd’hui comme bien sous tous rapports, mais qui aurait joué un rôle terrible pendant la guerre. C’est ce que vont découvrir ses amis. Je n’ai encore jamais lu de récit sur cette thématique.

Voilà pour mes envies lecture du moment ! Et vous, quelles sont les vôtres ? A bientôt ! 🙂

19 commentaires sur « Les livres que j’aimerais découvrir – septembre 2022 : femmes au 17ième siècle, trouble psychique et passé trouble »

  1. Je note les deux premiers. Les sorcières et leurs procès restent un sujet aussi passionnant que tristement actuel.. Nous le lirons peut être sur cette même période.
    Côté troubles psy, ils font partis de mon quotidien professionnel et je lis régulièrement sur la thématique.
    Merci pour cette belle sélection.
    A bientôt

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :